Oct 17, 2006
305 Vues
0 0

Access Linux Platform signe l'arrêt de mort de Palm OS

Ecrit par

« Le pionnier des OS embarqués change de nom mais également de nature. Il est désormais basé sur un noyau Linux et se destine aux smartphones et autres terminaux mobiles. À terme, il sera décliné pour les « box » des fournisseurs d’accès internet.

Technologie

Palm OS disparaît. Le célèbre système d’exploitation pour PDA est rebaptisé « Access Linux Platform » (ALP) par l’éditeur japonais Access, qui a racheté PalmSource fin 2005. Il n’y aura donc pas de Palm OS 7 mais un ALP, attendu en version finale en février 2007. Le nouvel OS est actuellement en version bêta.

Il ne s’agit pas seulement d’un changement de nom, précise-t-on chez PalmSource France. En devenant ALP, Palm OS change également de base technique: le programme exploite désormais le noyau Linux, complété par des couches logicielles open source telles que l’infrastructure multimédia GStreamer.

ALP se destine également à de nouveaux terminaux. Plus que les PDA, il cible les smartphones et les téléphones mobiles classiques. «À terme, il sera aussi décliné pour d’autres types d’équipements comme les décodeurs TV ou les « box » des fournisseurs d’accès internet (Freebox, Neufbox, Livebox… Ndlr)», explique-t-on chez PalmSource France.

Compatibilité assurée entre Palm OS et ALP

Quid de la compatibilité avec Palm OS? Elle sera assurée via une machine virtuelle qui émulera l’environnement Palm OS dans ALP. «La grande majorité des applications continuera de fonctionner», assure l’éditeur.

Le japonais Access a, par ailleurs, mis à jour le site Palmsource.com qui fait désormais la part belle à ALP et dont le slogan mis en exergue est « Linux is now mobile » – ou « Linux accède à la mobilité », selon la traduction de l’éditeur.

En changeant l’orientation de Palm OS, Access entend redorer le blason de ce système d’exploitation qui continue de perdre du terrain face à la concurrence. Selon les statistiques de l’institut d’études Canalys, portant sur le second trimestre 2006, il n’occupe plus aujourd’hui que 5,5% du marché mondial des PDA, smartphones et autres terminaux mobiles.

Symbian arrive en tête avec 67%. Suivi de Microsoft (Windows Mobile) avec 14,5% et RIM (BlackBerry OS) 6,2%. Et par rapport à 2005, sur la même période, tous les systèmes d’exploitation ont progressé sauf Palm OS, qui a perdu 10% de parts de marché. »

Source: Yahoo

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title