« Le géant américain a confirmé la censure de l’application, développée à Paris, qui permettait chaque jour de télécharger gratuitement une application normalement payante. Un coup dur pour la start-up, dont l’ascension fulgurante est stoppée net. »

Source: lefigaro.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux