« Intel se rappelle au bon souvenir d’Apple. Ça n’est pas que le fondeur et le constructeur avaient coupé les ponts : le premier fournit ses processeurs Sandy Bridge (et bientôt, on l’espère, Ivy Bridge) pour les Mac ; mais la société de Santa Clara aimerait beaucoup que Cupertino s’intéresse à ses solutions mobiles. »

Source: macplus.net

Partagez cet article sur les réseaux sociaux