Un important cabinet d’avocats ibérique affirme qu’il va traîner en justice jusqu’à 4000 adeptes des réseaux P2P dans la péninsule. Ni plus ni moins qu’une tentative d’intimidation, clament plusieurs associations du pays.

Url: Article complet
Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux