Août 21, 2003
316 Vues
0 0

Les serveurs du projet GNU victimes d’une effraction

Ecrit par

LOGICIELS LIBRES
Les serveurs du projet GNU victimes d’une effraction

Philippe Crouzillacq, 01net., le 19/08/2003 à 19h15

La Free Software Foundation (FSF) a reconnu, dans un communiqué, que certains serveurs FTP du Projet GNU ont fait l’objet d’une effraction, le 17 mars 2003. Cette intrusion n’a été découverte qu’à la fin du mois de juillet.

Le 17 mars 2003, certains serveurs abritant des éléments du projet GNU ont été victimes d’une intrusion sauvage. En visitant ces machines, le (ou les) Arsène Lupin de l’informatique, auteur(s) de l’opération, a (ont) laissé sur les lieux du crime un « cheval de Troie » .

L’intention étaient de collecter des mots de passe à partir de gnuftp.gnu.org, puis s’en servir pour lancer des attaques contre d’autres machines, a indiqué dans un communiqué la Free Software Foundation (FSF). Cette organisation créée au début des années 80 par l’américain Richard Stallman supervise aujourd’hui en grande partie le projet GNU .

La manoeuvre a été découverte à la fin du mois de juillet. Les machines contaminées ont été remplacées. Selon les premières constatations, le code source des programmes disponibles en téléchargement n’aurait pas été affecté par cette attaque. Pour éviter toute confusion, les fichiers dont l’intégrité n’a pas encore été vérifiée sont identifiables sous l’appellation « Missing Files » .

Dans le passé d’autres développeurs de logiciels ont été l’objet d’attaques similaires, à l’instar de Microsoft ou des promoteurs d’Apache rappelle le site The Register.

Source
http://www.01net.com/article/215130.html

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title