L’Allemagne a décidé de favoriser les logiciels libres et Linux pour son administration. La réflexion n’est pas neuve, et différents pays envisagent le changement radical des infrastructures informatiques de leurs administrations.

Suite de l’article sur le site de la RTBF

Partagez cet article sur les réseaux sociaux