Le cofondateur de Microsoft s’est appliqué à démonter les attaques des neuf Etats plaignants. Point fort de son argumentation: des sanctions trop sévères pourraient avoir des conséquences sur l’ensemble de l’industrie informatique.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux