Le gouvernement israélien délaisse Microsoft et migre vers OpenOffice

Par Christophe Guillemin
ZDNet France
Mercredi 31 décembre 2003

Le mot Linux n’est pas encore prononcé. Mais Israël est décidé à ne pas renouveler ses licences Microsoft Office en 2004. Le gouvernement distribue des CD-Rom d’OpenOffice et prévoit de recourir aux logiciels non propriétaires pour son administration.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire