La société propose d’appliquer aux systèmes peer-to-peer la même logique qu’aux webradios en matière de copyright. De quoi rendre ses activités légales. Les FAI américains et l’industrie informatique se disent prêts à adhérer au projet.

Source : ZDnet

URL : Article

Laisser un commentaire