Le CNRS, le CEA et l’Inria ont adapté au droit français les termes de la licence GNU GPL. Devenue CeCILL, elle contient des closes sur la responsabilité et les garanties de l’éditeur. Une nouvelle licence jugée «absurde» par FSF France.

Url: Article complet
Source : zdnet.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux