Le virus-ver Lovsan qui se répand très rapidement sur les réseaux a son propre prédateur: Welchi. Un autre virus qui désactive le premier et applique les patchs pour protéger les systèmes infectés. Mais il commence lui aussi à saturer les réseaux.

Url : Article complet
Site : zdnet.fr

Laisser un commentaire