Fév 22, 2006
618 Vues
0 0

Hewlett-Packard ouvre un showroom Linux en Angleterre

Ecrit par

“Le constructeur américain y invite ses clients à tester ses solutions basées sur le système d’exploitation open source. À la fois vitrine commerciale et laboratoire de test, cette initiative devrait être déclinée dans d’autres pays.

Hewlett-Packard renforce sa stratégie commerciale autour des systèmes d’exploitation à base de noyau Linux. Il vient d’ouvrir au Royaume-Uni, un «centre d’excellence» consacré à l’OS libre: une vitrine dédiée spécifiquement à ses solutions Linux.

Ce centre invite les clients d’HP, avant tout professionnels, à tester des systèmes Linux en vue d’un prochain achat. «Nos clients peuvent voir dans des conditions réelles, ce qu’il est possible de réaliser avec Linux», explique à notre rédaction anglaise Ian Dent, responsable des solutions Linux et open source pour la division entreprise d’HP UK.

Lors de l’ouverture, le constructeur a fait la démonstration de deux serveurs HP BladeServers fonctionnant avec le système Red Hat et hébergeant une application de vente en ligne. Ces machines étaient également équipées de solutions de bases de données Oracle – l’éditeur américain accueille le centre Linux de HP dans ses locaux de Reading (sud de l’Angleterre).

HP prévoit de développer ce type d’initiatives en Europe (Allemagne) et aux États-Unis (Atlanta).

HP en tête du marché des serveurs Linux

En France, le groupe a ouvert en février 2005 le supercalculateur HPC1 fonctionnant sous Linux, accessible en location pour les industriels et le monde de la recherche. Un centre «modulaire» qui peut également servir, lorsque certains clients en font la demande, de laboratoire de test pour des solutions en environnement Linux, indique-t-on chez HP France.

Selon les chiffres publiés par IDC*, Hewlett-Packard est le premier vendeur mondial de serveurs Linux, avec 38%, contre 26% pour Dell et 19% pour IBM.

C’est en janvier 2005 que le constructeur a décidé d’intégrer Linux dans sa logique de marché et de proposer l’OS libre à tous les niveaux de son catalogue. Dernièrement, il a passé un accord avec le français Mandriva pour la commercialisation de PC de bureau sous Linux en Amérique du Sud.

Avec Colin Barker, pour ZDNet UK”
Source

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title