« Une juge américaine a invalidé vendredi, près de la moitié des 1,05 milliard de dollars qu’aurait du payer Samsung à Apple pour avoir violé des brevets de l’iPhone. Elle estime qu’elle repose sur de mauvais calculs. »

Source: latribune.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux