Finite State Machine Labs (FSMLabs) avait voulu placer son système embarqué à la fois sous la licence GPL et sous une licence interne, la licence RTLinux Open Patent. La Free Software Foundation avait très rapidement réagi, inquiète des infractions éventuelles à la GPL qui pouvaient survenir de cette « drôle » d’union.

D’après les termes mêmes de la FSF, il s’avère que l’essentiel de l’affaire était dû à quelques légers malentendus de communication entre la FSF et FSMLabs. La FSF remercie donc l’entreprise pour sa collaboration et pour délivrer ses produits sous licence GPL, et encourage vivement tout le monde à « oublier « cette affaire.

Url: http://www.fsf.org/press/2001-09-18-RTLinux.html

Url: RT Linux Patent

Url: Article sur LinuxPassion

Source: InternetActu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux