Le FUD (fear, uncertainty and doubt) est une pratique à double tranchant. Largement utilisé pour décridibiliser Linux (l’affaire SCO en est un exemple récent), elle change aujourd’hui de cible. Sun, par exemple, récupère habilement les problèmes liés au virus Lovsan pour promouvoir sa distribution Linux « Mad Hatter ». Mais est-ce là rendre service au Libre ?

> Lire la suite : http://www.logiciellibre.net/news.php?ref=20031127

Partagez cet article sur les réseaux sociaux