Le spécialiste américain des bases de données se donne encore six mois pour finir de convertir ses équipes de programmeurs internes à des distributions GNU/Linux. Une décision pragmatique alors qu’Oracle reste un éditeur de logiciels propriétaires.

Url : Article complet
Site : zdnet.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux