« Selon les analystes du marché, la survie d’Itanium ne tient qu’aux obligations contractuelles d’Intel envers les clients actuels. »

Source: lemondeinformatique.fr

Laisser un commentaire