Contrairement à ce qu’affirment les majors, seulement 5% des films pirates diffusés sur le net proviennent de copies de DVD commerciaux, avance une étude universitaire. Pour le reste, les studios se font piller par leurs propres employés.

Url : Article complet
Site : zdnet.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux