Mécontents du compromis signé avec le ministère de la justice, ils réclament des sanctions plus sévères à l’encontre de l’éditeur. Microsoft doit répondre à leurs accusations avant le 12 décembre.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Laisser un commentaire