Un juge fédéral a attribué lundi à Sun Microsystems une première victoire importante dans sa bataille juridique contre Microsoft, en obligeant ce dernier à intégrer une version compatible du langage de programmation universel Java, développé par Sun, dans son système d’exploitation Windows.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux