Mar 12, 2006
531 Vues
0 0

Linux peine encore au-delà des serveurs

Ecrit par

Le système d’exploitation libre n’arrive pas à vraiment conquérir les postes clients. Pourquoi ?

En 2005, plus de 11% des serveurs étaient vendus avec Linux. Cette performance représente une croissance annuelle de 20,8%, selon les chiffres d’IDC. Or, le système d’exploitation libre ne poursuit pas la même ascension sur les postes clients, où Microsoft conserve sa suprématie avec près de 95% du marché.

Les serveurs sous Linux, c’est un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de dollars au 4e trimestre 2005. Depuis plus de trois ans, ces résultats enregistrent une croissance trimestrielle à deux chiffres. Ainsi, avec un chiffre d’affaires annuel de 5,7 milliards de dollars, Linux arrive pour la première fois à la troisième place des intentions de migration du système d’exploitation.

Dans une enquête menée par nos confrères d’InformationWeek auprès de 354 grands comptes du secteur technologique, il apparaît que Linux est présent à 60% sur leurs serveurs, alors qu’il ne l’était qu’à 49% il y a encore un an. Et parmi ces sondés, 35% utilisent des logiciels Open Source sur leur PC.

Pourtant, même si plus des deux tiers de ces grands comptes songent à un déploiement de Linux sur leurs postes clients comme système d’exploitation principal, seuls 12% ont franchi le pas en 2005 et ce chiffre ne représente pas la réalité mondiale : seulement 1,5% des PC tournent sous Linux, selon Gartner. Pire encore,le cabinet table sur 2% seulement d’utilisateurs en 2009. Windows a encore de beaux jours devant lui.

Face à ce constat d’échec, quelques grands éditeurs ont créé le Free Standards Group, organisme chargé de la promotion des standards et de l’Open Source sur le poste de travail (lire l’article du 19/10/2005). Ils vont plancher sur les raisons du manque de développement de Linux sur les postes clients : interopérabilité avec Windows, ergonomie générale, offre applicative d’entreprise limitée et support matériel encore un peu capricieux.

83% des utilisateurs Linux sur PC ont eu des problèmes lors du déploiement

Le passage au bureau de travail Linux n’est donc pas pour demain. Malgré toutes les améliorations de ce système pour ressembler et cohabiter avec Windows (Gnome, KDE, Samba…), 83% des sociétés américaines utilisant Linux sur leur PC ont eu des problèmes lors du déploiement.

Cependant, une fois cette rude étape passée, la satisfaction semble au rendez-vous. 45% des utilisateurs déclarent être “très satisfaits” et 48% “assez satisfaits”.

Dès lors, le choix de Linux est une option qui sera envisagée par plus d’un DSI lors d’un renouvellement matériel (lire l’article du 27/10/2005), d’autant que le retour sur investissement sera plus rapide, même s’il faut tenir compte du coût de formation et de transition (lire l’article du 19/08/2005). Mais sur le marché serveur, ils sont 80% d’utilisateurs à être “très satisfaits”.

Un tiers des utilisateurs de Windows, et un cinquième des utilisateurs d’Unix, songent à l’évolution vers Linux. Et l’Europe, ou Linux sur le poste client se développe mieux, pourrait même être le modèle de l’utilisation généralisée du système libre.

Christophe COMMEAU, JDN Solutions

http://solutions.journaldunet.com/0603/060301-etude-deploiement-linux-postes-clients-serveurs.shtml

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title