La loi informatique et liberté empêche aujourd’hui les sociétés d’auteurs de collecter les adresses IP des utilisateurs de Kazaa et autres pour les traduire en justice. Le Sénat vient d’adopter un amendement qui pourrait lever cette interdiction.

Url: Article complet
Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux