Avr 3, 2001
496 Vues
0 0

L’armée allemande se débarrasse de Microsoft!

Ecrit par

Les récentes révélations sur Echelon et son infiltration au sein des

institutions européennes commencent à porter leurs fruits…outre-Rhin.

Selon une information relatée par l’hebdomadaire Der Spiegel, le

ministère des armées et celui des affaires étrangères auraient banni

les logiciels Microsoft en raison des graves problèmes de sécurité

qu’ils posent. De nombreux témoignages ont prouvé que des équipes de la

NSA (agence d’espionnage américaine en charge du système Echelon)

travaillaient main dans la main avec les développeurs de Microsoft afin

de se ménager un accès aux informations, même sécurisées, de tous les

ordinateurs fonctionnant sous Windows.

Au début des années 90, devant l’explosion du volume des données

échangées quotidiennement sur la planète, les moyens d’espionnage

traditionnels de la NSA se sont révélés moins efficaces que par le

passé. Les systèmes de filtre ne parvenaient plus à faire le tri dans

cet océan de données très diverses. C’est à cette date que remonte la

collaboration entre Microsoft et la NSA. Les agents fédéraux pouvaient

ainsi aller chercher, grâce à des « backdoors » secrètes, les

informations qui les intéressaient, directement sur le PC visé. Tous

les logiciels destinés à l’exportation seraient ainsi modifiés.

Les gouvernements européens sont peut-être au courant de cet état de

fait depuis longtemps mais les Allemands sont les premiers à réagir.

Tous les produits Microsoft seront supprimés des postes sensibles dans

les deux ministères concernés : les Affaires étrangères et la Défense.

Le chef de la diplomatie allemande a également décidé de suspendre tous

les projets de vidéo-conférence, après que les autorités ont découvert

que les données transitaient par Denver, Colorado. L’administration

allemande a donc fait appel à deux firmes locales, Deutsche Telekom et

Siemens, pour trouver, dans les plus brefs délais, des solutions de

remplacement.

Source: I.A.

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title