Confronté à des difficultés financières, l’éditeur français de Linux incite ses clients à souscrire à ses services payants. Il espère ainsi tenir jusqu’à la prochaine rentrée d’argent frais, prevue au printemps 2003.

Url: Article complet

Source: 01net

Laisser un commentaire