En adhérant à la Liberty Alliance, SAP marque une nouvelle fois son désir de se rapprocher de Sun… au détriment de Microsoft, lequel a déjà vu son langage C# rejeté pour les applications de SAP.

Url: Article complet

Source: VNUNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux