Le nouveau propriétaire du système d’échange peer-to-peer s’appelle Sharman Networks, une société australienne qui protège jalousement son anonymat. Et qui, n’ayant rien à craindre de la justice hollandaise, a déjà remis le logiciel en téléchargement.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux