Mar 12, 2006
486 Vues
0 0

Créer un projet SourceForge

Ecrit par

Les principaux points à connaître lorsque l’on se lance dans l’hébergement de code d’un logiciel sur le célèbre site central de l’Open Source.

Dans le monde de l’Open Source, par définition, les projets se montent sans réellement avoir prévu leur possible progression, ni leur succès. De fait, un développeur optant pour le partage de son travail pourrait, en cas de succès, se retrouver avec un serveur croulant sous les requêtes, et une facture de bande passante dépassant ce qu’il souhaite offrir à son projet.

SourceForge est la réponse à ce type de besoin : en offrant à ses inscrits non seulement l’hébergement de leurs codes et binaires, mais également des systèmes d’aides au développement et au support (CVS/Subversion, bugtracker, forum, liste de diffusion, donation…), le service met à la portée du projet le plus humble les mêmes possibilités qu’aux projets très élaborés. Les développeurs n’ont plus à maîtriser l’installation et la gestion d’outils tiers pour fournir un accès de qualité à leur projet.

Le premier pas est l’inscription au site. Elle est très classique, et ne requiert qu’un e-mail pour commencer

Une fois connecté sur votre page personnelle, vous avez accès, sous la têtière My Projects, au lien Register a new project. La page vous fait comprendre qu’il vous faut être sérieux vis-à-vis de votre projet si vous voulez être accepté (les validations ne sont pas automatiques, et peuvent prendre quelques jours) : douze pages à lire intégralement ou à remplir d’informations vérifiées et à jour.

Ainsi, outre le nom du projet, il vous faudra dès le départ être en mesure de donner nombre d’informations : type du projet, licence que vous souhaitez lui appliquer, description complète et en anglais (au moins 200 lettres, soit trois lignes)…

Notez que le nom Unix (Unix name) peut ne pas correspondre exactement au nom du projet. Ce nom Unix sert principalement à vous créer un dossier sur le serveur. Le nom du projet peut être plus élaboré.
Notez également que la page Trove Categorization, où vous indiquez la plupart des informations de base propres à votre projet, doit être manipulée à l’aide des boutons Add. Vous pouvez ainsi ajouter plusieurs licences, systèmes ou langages à votre projet, avant cliquer sur le Next Page final.
Une dernière page vous résumera toutes vos entrées, après quoi vous pourrez valider votre demande, et attendre l’accord des gestionnaires du site.

En partant du principe que l’accord est donné (félicitations !), il vous faudra mettre en place les divers outils vous permettant d’accéder aux serveurs SourceForge, à l’aide des identifiants qu’ils vous fournissent dans le mail de confirmation.

L’un des principaux points à régler est l’accès au serveur CVS/Subversion [lire notre article du 27/01/06] du site. La connexion peut se faire avec tout outil idoine (par exemple TortoiseCVS ou TortoiseSVN), avec vos identifiants de compte, et sur le serveur cvs.sourceforge.net:22. Pour utiliser SVN plutôt que CVS, il vous faudra l’indiquer dans les préférences du projet.

Il est ensuite recommandé d’apprendre à se servir des différents outils proposés, à commencer par le logiciel de suivi de bugs (tracker). Beaucoup de lecture en perspective, mais c’est la meilleure manière de maîtriser le déroulement de votre projet…

Xavier Borderie, JDN Développeurs

http://developpeur.journaldunet.com/imprimer/tutoriel/theo/060222-creer-projet-sourceforge.shtml

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title