Jan 7, 2003
393 Vues
0 0

Silicon Graphics convertit ses serveurs haut de gamme à GNU/Linux

Ecrit par

Le constructeur Silicon Graphics Inc. (SGI) vient de dévoiler Altix 3000, une nouvelle gamme de serveurs haut de gamme fonctionnant sous GNU/Linux, et dotés de 64 processeurs Itanium 2 d’Intel dans la configuration de base. Des machines destinées aux calculs requérant une énorme puissance, comme ceux utilisés notamment dans les crash tests automobile ou en aéronautique.

La famille Altix 3000 est dérivée des systèmes Origin 3000 actuels, qui intègrent des processeurs MIPS conçus par SGI, et Irix, sa version Unix “maison”.

Le choix de GNU/Linux n’est pas une première pour SGI. Sa première incursion dans l’univers des logiciels libres s’est faite avec des serveurs bas de gamme, qui se sont heurtés à la concurrence des produits signés Dell Computer et Hewlett-Packard.

Tirant leçon de ses difficultés, SGI cible avec sa nouvelle gamme une clientèle plus spécialisée. Le constructeur veut faire rivaliser son nouveau produit avec les supercalculateurs de constructeurs tiers en cluster, ou grappe, à savoir des serveurs bas de gamme reliés entre eux. Des systèmes qui permettent d’effectuer des tâches complexes en unissant leur puissance respective.

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title