Les autorités sont désormais aussi autorisées par Microsoft à examiner le code source de la suite bureautique Office. Précédemment, cette ouverture se limitait au système d’exploitation Windows.

Url : Article complet
Site: vnunet.be

Partagez cet article sur les réseaux sociaux