Juin 22, 2012
527 Vues
0 0

Tails 0.12

Ecrit par

La nouvelle version de Tails, “The Amnesiac Incognito Live System” a maintenant une option pour “camouflage Windows” afin qu’il puisse mieux se fondre dans des cybercafés. Tails 0.12, une distribution live basée sur Debian ayant pour objectif de préserver l’anonymat complet sur Internet, est conçu pour être utilisé dans des situations où les utilisateurs souhaitent non seulement garder l’anonymat, mais aussi d’éviter d’attirer l’attention à eux-mêmes. Tails, de par sa connexion anonyme, mail, messagerie instantanée et outils de cryptographie est conçue pour ne laisser aucune trace sur les machines. Mais les développeurs ont remarqué que l’interface utilisateur Tails n’était pas familir pas à beaucoup de gens et pourrait attirer l’attention lorsqu’il est utilisé dans des lieux publics. L’Écran élargi de La nouvelle version a maintenant une case à cocher qui, lorsqu’elle est sélectionnée, fait davantage ressembler le logiciel à Windows XP afin d’éviter de trop attirer ‘attention. D’autres changements dans la nouvelle version incluent «Unsafe Web Browser” qui a un accès direct au réseau et ne transite pas par Tor. Cela peut être utilisé pour se connecter à des portails captifs tels que ceux trouvés dans les bibliothèques, les cafés Internet et autres connexions Internet accessibles au public. Iceweasel a été mis à niveau vers la version 10.0.5 de support étendu (ESR), Tor a été mis à jour vers 0.2.2.37 et le noyau Linux a été mis à niveau vers la version 3.2.20. Les développeurs recommandent maintenant que Cryptkeeper ne soit pas installé, pour un certain nombre de raisons, et les utilisateurs de Tails qui l’utilisent pour la persistance doit suivre la procédure de migration dans les notes de version. Une liste complète et détaillée des changements est disponible dans le journal des modifications. Les utilisateurs actuels de Tails sont encouragés à passer à Tails 0.12 en raison de nombreuses failles de sécurité dans Tails 0.11. Tails 0.12 est disponible au téléchargement à partir du site Web du projet où les détails sur la façon de vérifier l’image téléchargée et de l’installer sur un CD ou une clé USB sont également fournis.

Source : QuebecOs

Laissez un commentaire

Menu Title