À quelques jours d’un vote crucial pour la protection des données électroniques, les députés socialistes et conservateurs au Parlement de Strasbourg ont répondu aux sirènes des quinze gouvernements. Mais les plus radicaux n’ont pas dit leur dernier mot.

Url: Article complet

Source: ZDNET

Partagez cet article sur les réseaux sociaux