Le projet OpenSource coLinux a porté le noyau Linux sous Windows. Cela permet d’éxécuter des applications Linux de manière native sur les systèmes d’exploitation de Microsoft.
Il ne s’agit pas de la même approche que VMware ou Bochs, qui présentent un PC virtuel, mais bien d’une version qui délègue les appels au noyau à un système hôte (Windows dans ce cas précis).
Le système de fichiers entier est stoqué dans un seul fichier sous Windows et les applications graphiques nécessitent un serveur X.

Laisser un commentaire