Malgré l’opposition des États-Unis, la Commission européenne a réussi à imposer l’interopérabilité des deux systèmes de positionnement par satellite. «Ils ont accepté l’inévitable», explique à ZDNet, le responsable européen des négociations.

Url : Article complet
Site : zdnet.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux