Sep 22, 2012
343 Vues
0 0

Vers la fin de la possibilité d’avoir Linux en poste de travail dominant ?

Ecrit par

« C’est effectivement ce que je pense : Linux n’est pas en passe de devenir un acteur majeur du poste de travail… (vers les 10% de part de marché) Et je ne suis pas le seul à l’avoir constaté durant l’été !

Tout a commencé lorsqu’un certain Miguel de Icaza a publié un article sur son blog nommé  « What killed the Linux Desktop ! » (« Ce qui a tué le Poste de Travail sous Linux »). Alors certes Miguel de Icaza est bien connu pour être un provocateur de premier ordre aussi bien dans ses paroles que dans certains de ses projets (c’est l’un des instigateurs de Mono le codage libre du framework .Net en C#). Mais c’est aussi à lui (et d’autres) que l’on doit le lancement du projet Gnome, donc on peut lui donner un peu de crédit lorsqu’il parle de Desktop Linux. Son point de vue ? Il y a 2 facteurs principaux : la perpétuelle évolution du code et l’hétérogénéité des distributions. Le premier point est d’après lui lié à la non stabilité des API ce qui rend impossible pour une société « externe » de vouloir porter ses produits. Le second point est donc l’impossible entente entre les distributions ce qui ne créée donc pas un standard (au niveau des applications je parle bien). Ni l’un ni l’autre ne sont à mettre au premier rang des difficultés rencontrées par Linux pour s’imposer sur le Poste de Travail. Pour moi le soucis est ailleurs et il aborde ce point également. En effet son blog est une sorte de réponse à un article de Wired qui titrait « OSX killed Linux » (OSX a tué Linux). »

Source: Christophe Sauthier – zdnet.fr – ubuntu & co

Catégorie:
News

Laissez un commentaire

Menu Title