Faux et usage de faux dans une profession où l’exigence de la transparence semble être naturelle, voilà le débat qui enflamme la communauté GNU/Linux depuis les révélations de Paul FERRIS, dans les colonnes de LinuxJournal, sur l’usurpation d’identité dont aurait fait preuve, pour exciter les foules et doper le site LinuxToday.Com, son ‘Managing Editor’ Kevin REICHARD.

Url: Article complet

Source: Journal du Libre

Partagez cet article sur les réseaux sociaux